Robin Hunzinger - La cavale
Accueil du site > Les Films > “Closing your Eyes " 2006

“Closing your Eyes " 2006 

dimanche 8 octobre 2006, par Robin Hunzinger

Film documentaire, 52 minutes, Béta-num. 16/9, 2006 Production : REAL PRODUCTIONS,

Bourse brouillon d’un rêve de la SCAM,

Diffusion : Voi Sénart, KTO, France 3 LCA, CFI

Festival du monde Arabe, Montréal, Canada, 2006 Festival Cinéma du Réel, Compétition française, centre Georges Pompidou, Paris, France, 2006. Festival Franco-Arabe, Amman, Jordanie, 2006. Etats généraux du film documentaire, Sélection SCAM , Lussas, France, 2006. Festival International du Documentaire de Beyrouth – Docudays, 2006. Cork Film Festival, Irlande, 2006, Festival du cinéma méditerranéen du Bruxelles, 2006 Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier (2006) Festival Libertés à Bruxelles (2006) PRIX SPECIAL DU JURY Festival International du Film de Rotterdam (2007) Festival International du Grand Reportage d’Actualité FIGRA (2007) Etoile de la SCAM 2007

En Palestine, la machine à défigurer s’active en permanence, patiente et oublieuse comme une abeille. Qu’est-ce qu’elle fait ? Elle fabrique de la frontière. Elle « frontiérise » à tout va. Ici on ferme les yeux.

Closing your eyes est un film documentaire sur trois villes palestiniennes en train de mourir, un film sur trois formes d’enfermement et d’étouffement : la révolte à Naplouse, la résignation à Hébron, la disparition à Qalqilyah.

Closing your eyes recueille des témoignages qui exhalent une tristesse sans fond, qui semblent perdus au milieu d’un isolement imposé. Surtout ne plus rien entendre, mettre en sommeil toutes les sensations. Ne plus éprouver la douleur, la peur, la violence. Ne plus écouter les tirs et les cris incessants.

Closing your eyes ou comment donner à voir et à entendre dans les rues de trois villes, entre l’obscurité et la lumière, entre l’intérieur et l’extérieur, entre la vie et la mort, entre le visible et l’invisible.

Closing your eyes, car face à nous, derrière les murs, se distille une souffrance sourde, un calvaire sans fin d’hommes et de femmes qu’on prive de tout droit, comme s’il n’y avait plus un peuple, des êtres humains, mais un fléau qu’il faut contenir à tout prix.

Naplouse

P.-S.

Louer le film en VOD et acheter le DVD : http://www.filmsdocumentaires.com/f...

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter