Robin Hunzinger - La cavale
Accueil > Actualité > Constellations brisées

Constellations brisées 

jeudi 1er février 2018, par La cavale

Retrouvez des extraits du film de Robin Hunzinger, "Ou sont nos amoureuses" sur le site "Constellations brisées", un projet de Queer Code. Ce site propose des cartographies de trajectoires de femmes ayant aimé des femmes durant la Seconde Guerre Mondiale.

www.constellationsbrisees.net

Selon le géographe Sylvain Tesson : « Les cartes mieux que les longs traités nous disent comment les hommes voient le monde. Et quelle place ils considèrent y occuper » .

Nous continuons d’enrichir l’historiographie de travaux de recherches notamment ceux concernant les lesbiennes et les « asociales » , nous avons
décidé de rendre enfin visibles sur les cartes les trajectoires de femmes ayant
aimé des femmes durant la Seconde Guerre Mondiale. « La carte est un instrument de pouvoir » argumente Sylvain Tesson. Elle sert à faire la guerre
selon le géographe et géopolitologue Yves Lacoste. Alors nous avons voulu tracer ces constellations pour présenter la diversité, la singularité, la sonorité de ces femmes persécutées par les lois nazies, fascistes et vichystes et invisibilisées par l’ordre moral patriarcal… Nos cartes sont un instrument de pouvoir. Celui féministe de contribuer à écrire collectivement notre Herstory. Et comme « toute carte est liée au projet de rendre visible l’invisible » , il en est de même pour nos cartes !

Serge Klarsfeld témoigne dans la vidéo intitulée Du mémorial à la cartographie de la Shoah de son partenariat en 2014 avec des chercheurs de l’ENS pour créer des cartes concernant les territoires et trajectoires de la Déportation depuis la France des enfants juifs. Il évoque également les enjeux de construire des cartographies afin de contribuer à rendre visibles et accessibles à toutes et tous des données historiques et de révéler des champs de recherches historiques à explorer. Ce travail nous inspire. Nos cartes s’inscrivent également dans les démarches participatives dynamisées grâce aux interfaces numériques et tout particulièrement celles menées par les groupes LGBTQI . Comme par exemple, celle de nos amies du Collectif lesbien lyonnais7.

Afin de faire connaître les parcours de vie de femmes déportées et persécutées qui ont aimé des femmes, quelles que soient leurs nationalités, quels que soient les statuts de déportées que le régime nazi leur a attribués, nous proposons un projet global alliant numérique, installations artistiques participatives, recherches historiques et féministes collaboratives.

Cette démarche artistique et citoyenne s’inscrit dans une époque contemporaine de grands déplacements de populations cherchant à fuir des guerres, des famines, des situations climatiques dangereuses, des montées des
extrêmes droites populistes en Europe et à travers le monde ainsi que la recrudescence des LGBTphobies… Cette démarche s’inscrit dans un contexte politique d’ « économie » qui pousse nos gouvernants à ne vouloir conserver que les archives « essentielles » de la nation…

La référence aux constellations est multiple : aux cartes du ciel pour se repérer, comprendre et se situer dans l’espace ainsi qu’à un des poèmes de Grisélidis Real… Ce projet met en valeur les ressources des centres d’archives allemands, néerlandais, français… et contribue à créer du lien entre les associations LGBT, les féministes, les historien.ne.s et les lieux mémoriels et d’archives.

Parcours de Thérèse Pierre

Nos deux premières cartes sont dédiées pour l’une à l’itinéraire de la résistante française Thérèse Pierre et pour la deuxième aux femmes regroupées sur le site Queer Code.

Nous avons choisi de réaliser notre première constellation à partir du parcours de résistance de Thérèse Pierre, résistante responsable d’un réseau armé d’Ille et Vilaine à Fougères.

Nous avons cheminé 10 ans avec l’histoire de Thérèse Pierre de 2007 à 2017 et nous voulions lui dédier notre première constellation car nous avons beaucoup appris à ses côtés depuis que nous l’avons découverte, grâce au documentaire Où sont nos amoureuses de Robin Hunzinger, diffusé en 2007.

Nous l’avons présenté à travers la France, la Belgique mais également en Suisse auprès de publics LGBTQI et hétérosexuels. Nous avons mené nos propres recherches et accompagné Claudie Hunzinger à publier son manuscrit Elles vivaient d’espoir. Nous remercions chaleureusement Robin Hunzinger qui nous a autorisé à présenter de nombreux extraits de son documentaire Où sont nos amoureuses pour enrichir les ressources présentées par la constellation dédiée à Thérèse Pierre.

Ces deux cartes valorisent également les ressources partagées via WIKIPEDIA, auxquelles nous contribuons. Les prochaines cartographies numériques seront déployées au fur et à mesure des collaborations et des projets participatifs. Nous espérons en 2018 mener des ateliers à Nantes, Rennes, Genève, Lyon… Amsterdam et ainsi créer d’autres constellations. Pour participer à ces ateliers, chacun.e. est la/le bienvenu.e, pas besoin d’être géographe ou historien.ne pour contribuer à rendre visible ces trajectoires, Il suffit de vouloir participer !

Mail : contact@queercode.net

P.-S.

Autrement 2012, p.5 préface de Sylvain Tesson.
2. Homosexuel.le.s en Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale. Régis Schlagdenhauffen,
Julie Le Gac et Fabrice Virgili. Chapitre « Punir les homosexuel.le.s sous le IIIe Reich » p.40 : « il reste
très difficile d’établir combien de lesbiennes ont été internées en camp de concentration
spécifiquement en raison de leur orientation sexuelle et cela notamment car peu de travaux sur
les asociaux et asociales ont été menés jusqu’à présent », Nouveau Monde Editions 2017.
3. Idem p.8
4. Mappamundi, art et cartographie. Guillaume Monsaingeon, Editions Parenthèses 2013, p.40
5. Portrait vidéo Du mémorial à la cartographie de la Shoah : Serge Klarsfeld 2014, CNRS/ENS de
Lyon
6. http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/cartederessourcesfeministesetlgbti_
176637#12/48.1127/1.6054
7. https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/memoirelesbienneetfeministe_
123371#18/45.76978/4.83436

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter